Loading
Ciné-recherche, un moteur de recherche spécialisé dans le cinéma.

Tom & le petit renard (2005) de Keita Kono

Tom vit provisoirement dans une famille d'accueil, sa mère célibataire devant réaliser un reportage photos. En rentrant de l'école, il trouve au bord du chemin un renardeau seul. Se sentant lui aussi orphelin, il décide de le prendre sous sa protection. Mais ses hôtes, un père vétérinaire et sa fille, voient dans l'animal une source de soucis supplémentaires. Les difficultés vont d'ailleurs s'avérer être de taille car le petit renard a une maladie qui l'a rendu aveugle et sourd et sa santé reste très fragile...

La réalisation est maîtrisée et les prises de vues de la nature sont très belles. Le film ponctué de flashs nous projette dans les souvenirs de l'enfant et plus original dans sa tête. Les rêveries de Tom sont filmées en images de synthèses et sont une belle réussite. La photographie ayant aussi une place importante, des images fixes suspendent le film donnant le temps d'apprécier la beauté des instants photographiés. De plus, l'histoire est servie par une très jolie bande-son. Du point de vue psychologique, le réalisateur porte un regard tendre sur cet enfant et s'attache à dépeindre ses émotions. Tom est confronté à la difficulté de la séparation, du rapport difficile avec le vétérinaire un peu brusque et de son attachement à un animal malade. Ce film japonais sans prétention est adapté d'une histoire vraie. Il aborde avec sensibilité la question de la maladie et de la mort d'un animal auquel on s'est attaché. Il est à la fois original, onirique et poétique. La question de la mort étant abordée, il est important de prendre en compte la sensibilité de l'enfant qui verra le film bien que ce dernier ne soit jamais larmoyant et que le sujet soit amené avec délicatesse.

Télécharger l'article

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Message plus récent Message plus ancien Accueil
 

blogger templates | Make Money Online