Loading
Ciné-recherche, un moteur de recherche spécialisé dans le cinéma.

Twilight - chapitre 1 : fascination (2008) de Catherine Hardwicke

Bella, 17 ans, emménage chez son père dans la petite ville de Folks, au climat humide et cernée par la forêt. Elle s'intègre rapidement au lycée et se fait de nouveaux amis. Seule sa rencontre avec Edward Cullen, un ténébreux garçon de sa classe, la met mal à l'aise. Il l'intrigue et l'attire, mais le mystérieux garçon reste distant...

Dès sa sortie au cinéma, ce teen movie est devenu un incontournable du genre. Cette version de Roméo et Juliette au pays des vampires est l'adaptation du premier roman de la tétralogie à grand succès de Stéphanie Meyer. Le film repose sur une mise en scène efficace. Le décor est nimbé d'une lumière bleutée créant une atmosphère propice au surnaturel. La perspective, créée par une forêt d'arbres immenses qui encerclent la ville et ses habitants, donne une impression de fragilité aux personnages et la sensation que des forces supérieures s'exercent ici. Le jeu des acteurs renforce ce sentiment. Les personnages parlent peu et sont plutôt maladroits dans leurs échanges. Tout est basé sur une puissante attirance charnelle, mise en images notamment par des plans serrés du visage de Bella. Les deux héros sont incarnés par Kristen Stewart et Robert Pattinson, deux jeunes et beaux acteurs. Le jeu corporel des comédiens est volontairement statique, les mouvements sont maîtrisés et les visages plutôt blafards et inexpressifs. Edward dégage une froideur toute naturelle pour un vampire, tandis que Bella adopte une attitude pleine d'hésitations, telle une biche en danger permanent. A tout cela s'ajoute une intrigue fantastique où l'action et la violence des scènes restent maîtrisées. On a rarement vu, ces dernières années, un film de vampires avec si peu de sang, ce qui peut déplaire aux amateurs du genre. Pour résumer, ce film offre un bon divertissement pour les ados mais aussi pourquoi pas pour les adultes. Il serait malhonnête de bouder son plaisir. On attend donc la suite avec impatience...

Télécharger l'article

Plus d'infos sur ce film
Lire La Suite...

Franklin (série d'animation)

Franklin vit des aventures multiples et variées qui traitent des sujets de la vie quotidienne des enfants ou qui préoccupent les enfants : l'amitié, les jeux, l'école, l'échange...

L'animation est assez classique mais plutôt jolie. Les histoires ne sont jamais redondantes. Les personnages à l'apparence d'animaux évoluent dans un univers rassurant. Dans chaque épisode, ils sont confrontés à des situations qui créent des tensions émotionnelles, mais tous les conflits sont réglés avec intelligence et dans le respect des autres. Cette série a la qualité de ne jamais être manichéenne. Ici, il n'y a ni méchant, ni gentil ; Franklin et ses amis sont un peu des deux comme dans la réalité. Le langage est assez évolué, les petits héros parlent beaucoup et les histoires sont plutôt complexes. Tout cela permet d'accompagner les enfants dans le perfectionnement de leur langage et dans la construction de leur rapport au monde. De plus, les bambins seront contents de retrouver leurs compagnons télévisuels au cours des 78 épisodes de 26 minutes existants.

Télécharger l'article

Lire La Suite...

Nausicaä de la vallée du vent (1984) d'Hayao Miyasaki

Dans le futur, quelques peuples ont survécu à la destruction de la terre par les hommes. Mais la pollution a détruit les forêts, contaminé l'eau et engendré la prolifération d'insectes géants. D'un côté, les habitants de la vallée du vent se battent pour leur survie avec des moyens rudimentaires contre la forêt toxique (appelée "Fukaï") qui ne cesse de croître. De l'autre, les Tolmek, un peuple de guerriers qui s'est militarisé à outrance, veut dompter la "Fukaï" par la force et dominer les autres peuples, notamment les Dorok. Dans cette période troublée, Nausicaä la princesse de la vallée du vent cherche à protéger ses congénères, mais aussi cette étrange et dangereuse faune qui renferme un secret...

Sans jamais basculer dans la facilité, Hayao Miyazaki propose une démonstration courageuse autour de la question de la tolérance, du respect de la vie et du pacifisme. En effet, les Tolmek ayant assassiné son père, Nausicaä doit surmonter sa colère, sa peine et son envie de vengeance, afin de sauvegarder la vie des hommes et des animaux qui l'entourent. Inversement, l'usage intensif de la force ne fait qu'envenimer le problème. L'aveuglement des Tolmek et des Dorok vont les mener à toujours plus de destruction, créant une résistance toujours plus forte de la part de la "Fukaï" et des insectes. C'est ainsi que la violence engendre la violence. Finalement, la solution se trouve dans l'acceptation et le dépassement de la peur de l'autre. Pour faire comprendre cela à ses semblables, la jeune héroïne va devoir faire preuve d'abnégation et aller jusqu'à se sacrifier pour mettre fin à cet engrenage infernal. Ce dessin animé est, d'autre part, une illustration de l'adage L'habit ne fait pas le moine, car derrière les insectes monstrueux se cachent les gardiens de la vie qui renaît. C'est encore une fable écologique, une ode à la nature et une mise en garde de l'homme contre lui même. Enfin comme toujours, on est subjugué par le souci du détail, la magie, la délicatesse de l'animation... et la richesse du scénario. L'histoire est assez complexe et l'intrigue assez guerrière, c'est pourquoi ce film de science-fiction est plutôt destiné à des enfants d'au moins 8 ans. Pour conclure, Hayao Miyasaki maîtrise à merveille le son, le fond et la forme... Plus on voit et revoit ses films, plus on est émerveillé par la foule de détails et de trouvailles visuelles. Ce maître de l'animation a créé sans conteste une œuvre résolument moderne et universelle !!!

Télécharger l'article

Plus d'infos sur ce film
Lire La Suite...

Minuscule : la vie privée des insectes (2006) de Thomas Szabo

Retrouvez les aventures des insectes et petits animaux qui peuplent notre quotidien : des scènes d'action, des romances, des courses-poursuites, des coccinelles, des escargots, des papillons, des araignées...

Inspirées des cartoons, ces aventures de 6 minutes nous font pénétrer dans l'univers anthropomorphique et rebondissant de ces drôles de petites bêtes. L'animation qui fait se côtoyer images du quotidien et animaux en 3D est une très belle réussite esthétique. Le travail sur le bruitage est très intéressant. Dans ces courts-métrages sans parole, c'est la bande-son qui renforce l'impact du scénario. Ces péripéties faites de petits riens sont parfois cocasses, parfois poétiques, toujours humoristiques et originales. Les 78 épisodes de la série compilés dans 4 DVD ont été récompensés par de nombreux prix mérités.

Télécharger l'article
Le site officiel de la série

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Lire La Suite...

Porté par le vent... (2000) de Kazuki Omori

Amon se retrouve orphelin de père et de mère, suite à un accident de voiture causé par les hommes de Branick, le maître du Royaume du Dragon d'Or. Ce dernier voulait s'emparer du père d'Amon, un éminent physicien et du jeune garçon doté de mystérieux pouvoirs. En effet, le dictateur cherche à créer une bombe qui lui permettra de soumettre l'ensemble des royaumes alentours. Dans un premier temps capturé, Amon, qui a le pouvoir de voler, arrive finalement à s'échapper...

Bien que moins poétique que les films d'Hayao Miyazaki, ce film nous offre quelques agréables moments de magie. Le scénario est assez binaire avec un affrontement entre le bien et le mal peu original, mais la réalisation est maîtrisée et de bonne facture. L'intérêt de l'histoire réside plutôt dans les différents personnages, dont la rencontre avec Amon donne lieu à quelques moments d'émotions intenses. Ce héros généreux, dernier de la lignée du peuple du vent, réussira aussi au péril de sa vie à rassembler les gens autour de lui pour mener la résistance contre l'envahisseur. Les amateurs de manga et de fantastique devraient apprécier ce film en version originale sans prétention.


Télécharger l'article
Lire La Suite...

Freaky friday dans la peau de ma mère (2003) de Mark Waters


Anna a 15 ans et vit avec sa mère Tess et son petit frère. Entre l'adolescente et sa mère rien ne va plus, d'autant que cette dernière est sur le point de se remarier. Un sort chinois va tout chambouler... Tess se réveille dans le corps d'Anna et Anna dans celui de Tess. Leur quotidien se transforme en un véritable parcours du combattant...

Cette production Disney met en scène deux actrices (Jamie Lee Curtis et Lindsay Lohan) qui incarnent à merveille leur rôle. Bien que la happy end soit de rigueur, l'histoire reste assez imprévisible ce qui est assez rare pour ce type de production. La réalisation n'a rien d'original mais le film est survolté, ne laissant pas une minute de répit au spectateur. Ce teen movie est plutôt calibré pour les jeunes filles, mais les mères d'adolescentes devraient aussi s'identifier aux personnages. C'est espiègle et réellement très drôle, une qualité indispensable pour une comédie. Soit, ce n'est pas du grand cinéma, mais on rit souvent et de bon cœur !

Télécharger l'article




Plus d'infos sur ce film
Lire La Suite...
Message plus récent Message plus ancien Accueil
 

blogger templates | Make Money Online