Loading
Ciné-recherche, un moteur de recherche spécialisé dans le cinéma.

Le petit monde de Bahador (2009) de Bezad Farahat, Ali Asgharzadeh et Abdollah Alimorad



Dans la lignée des Contes de la mère poule, ce DVD propose une nouvelle compilation de 3 films d'animation qui montrent une fois de plus la richesse de l'art iranien et son universalité.



  • Rentrons chez nous (2005) de Bezad Farahat : Quatre bébés hérissons s'éveillent au monde et à ses dangers. L'un d'entre eux, particulièrement avide de découvertes, explore la nature avec gourmandise. Mais la forêt est inquiétante pour de si jeunes hérissons et la peur les amène à s'éloigner de leur mère jusqu'à se perdre. Finalement le plus téméraire retrouve leur chemin grâce à son sens de l'observation et à son acuité sonore. L'utilisation du sfumato donne au dessin un rendu translucide particulièrement adaptée à l'aventure que vivent ces fragiles et bondissants petits personnages. Le trait est épuré et le tout est servi par une bande-son (sans-parole) subtile qui répond à merveille à une animation délicate aux tons blanchâtre, verdâtre et bleuté... Le résultat est vraiment réussi !
  • Compagnon (1990) d'Ali Asgharzadeh : Deux hommes nés de la glaise dans une terre aride apprennent à affronter les éléments naturels. De caractère opposé, ils appréhendent leur environnement de manière différente. L'un subit les éléments tandis que l'autre les met à son service. Le premier dort sur ses acquis, tandis que l'autre est en permanente quête d'évolution. Après une lutte futile du premier pour concurrencer son voisin, ils finiront par s'allier et par créer un habitat convivial qu'ils partageront. L'animation en pâte à modeler est maîtrisée. On peut regretter que la bande-son soit assez sommaire pour un film sans parole, mais ce choix renforce (peut-être volontairement) l'impression d'isolement des personnages. Certains enfants sont réellement sensibles à ce court-métrage. A la question : "Et pourquoi ?", la réponse : "parce qu'ils construisent..." Comme quoi, il ne faut pas négliger l'émerveillement des enfants devant la métamorphose !
  • Bahador (2001) d'Abdollah Alimorad : Bahador est une souris au service d'un tyran obèse qui affame la population pour assouvir son appétit insatiable. La population terrorisée par le chat du roi subit l'oppression sans se rebeller, d'autant que le souverain s'est entouré de fidèles soldats qui profitent des victuailles réquisitionnées. Tout est là pour que le règne dure, jusqu'au jour où Bahador décide par empathie de partager de la nourriture avec les affamés du royaume. Emprisonné pour rébellion, la révolte se met en marche... Accompagnée d'une très belle bande-son, l'animation des marionnettes est impeccable et imaginative.
Télécharger l'article
Télécharger la fiche pédagogique réalisée par l'association Plan-séquence
Télécharger le dossier de presse réalisé par Les films du Whippet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Message plus récent Message plus ancien Accueil
 

blogger templates | Make Money Online