Loading
Ciné-recherche, un moteur de recherche spécialisé dans le cinéma.

La boutique des pandas (1979-1985) Collectif


Après Malin comme un singe, voici la seconde compilation de courts-métrages chinois réalisés par les Studios d’art de Shanghai éditée par les films du Préau et Arte. Ce nouveau programme est l'occasion de proposer à un très jeune public des récits originaux dotés de qualités artistiques indéniables.


L'écureuil coiffeur (1985) de Pu Jiaxiang : Un écureuil propose ses services de coiffeur aux différents animaux qui se présentent à lui. Malgré des débuts prometteurs, les choses ne vont pas tourner en sa faveur...
L'animation réalisée à base d'encre et de gouache est épurée, les décors sont sommaires donnant une place centrale aux personnages. Avec très peu de dialogues et un sympathique accompagnement musical traditionnel, ce court-métrage est vraiment mignon. Il nous conte une petite aventure sans prétention, qui si on devait y trouver une morale serait : les bonnes intentions ne suffisent pas toujours à satisfaire ceux qui nous entourent.

Le hérisson et la pastèque (1979) de Wang Borong et Qian Jiaxin : Une maman hérisson explique à sa fille les règles à respecter pour ramasser des fruits. Mais la petite refuse le conformisme et décide d'appliquer des méthodes peu orthodoxes pour un hérisson au grand dam de sa mère...
Réalisée avec la technique du découpage articulé, l'animation très colorée est délicate et accompagnée d'une musique traditionnelle. Dans cette histoire simple mais pleine de rebondissements, l'enfant est le personnage le plus avisé, car il n'hésite pas à remettre en question le conformisme "aveugle" et des pratiques ancestrales inadaptées. Chose assez rare pour le noter, la jeunesse est ici représentée de façon positive et porteuse d'innovation !

La boutique des pandas (1979) de Zhou Keqin et Hu Jinqing : Un grand-père Panda et son petit-fils ouvrent une boutique, mais les clients ont tous des demandes très particulières. Les deux pandas vont donc tout faire pour les satisfaire au mieux et au plus vite...
On est ici assez surpris que la technique du découpage articulé ait été utilisée car l'animation est si fluide qu'on penserait plutôt être devant un traditionnel dessin animé à l'aquarelle. Les personnages découpés sont donc peints à l'aquarelle leur donnant un joli aspect vaporeux. L'aventure quant à elle tourne autour du fait que les clients sont rois et que donc tout doit être mis en œuvre pour répondre à leurs désirs, ce qui sera l'occasion de tumultueuses aventures racontées dans un langage simple qui convient parfaitement à des touts-petits.

Télécharger l'article
Télécharger le dossier de presse et le dossier pédagogique réalisés par Les films du Préau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Message plus récent Message plus ancien Accueil
 

blogger templates | Make Money Online