Loading
Ciné-recherche, un moteur de recherche spécialisé dans le cinéma.

La Belle et la Bête (1945) de Jean Cocteau

Un homme désargenté découvre en s'égarant dans la forêt un château enchanté où il cueille une rose pour sa fille Belle. Malheureusement, ce geste fait apparaître une créature mi-homme mi-bête. Pour que l'homme garde la vie sauve, une de ses trois filles doit prendre sa place. Belle qui est généreuse et dévouée décide de se rendre au château pour sauver son père...

Ceux qui ne connaissent pas encore ce chef d'œuvre du cinéma français pourront apprécier toute sa beauté avec sa version remasterisée. Dans l'adaptation de Jean Cocteau, fantastique et poésie se côtoient à merveille. La magie opère toujours et les effets spéciaux, qui sont certes ingénieux mais somme toute très simples, restent d'une grande efficacité. Ce conte est réellement intriguant et intense. Il n'y a donc rien d'étonnant que ce très beau film en noir et blanc continue d'émerveiller et de captiver les enfants... et les adultes.

Télécharger l'article
Télécharger la la fiche pédagogique réalisée par l'association Plan-séquence
Télécharger le dossier réalisé par le cinéma Le France

Consulter l'approche pédagogique proposée par l'association Gindou


Lire La Suite...

Wonderful days (2007) de Kim Moon-Saeng

En 2142, la terre a été profondément abîmée par la guerre et la pollution humaine. Les survivants vivent pour une minorité à Ecoban, une ville refuge reconstituée par l'élite qui possède la technologie, pour une grande majorité à Marr au milieu des ruines et des déchets. Mais aujourd'hui Ecoban est mise en péril car l'énergie de la cité vient de la pollution et elle n'est plus suffisante. Pour régler le problème, les dirigeants veulent brûler Marr et les puits de pétrole. Face à l'oppression et à l'aveuglement, un marrien va tout mettre en œuvre pour revoir coûte que coûte le bleu du ciel...

La grande force de ce film d'animation coréen réside dans sa très belle plastique. Mêlant des images en 2D, en 3D et en rotoscopie, le résultat est tout simplement époustouflant. L'intrigue est somme toute classique et les connaisseurs regrettent quasi-unanimement son manque d'originalité. Mais ne soyons pas trop durs, même si cette nouvelle aventure écologique sur fond de romance n'a rien d'innovant, le film propose quelques moments d'intense émotion et surtout un cadre splendide qui nous porte dans un autre monde tout le long du film. Même si Wonderful days n'est pas un chef d'œuvre, c'est néanmoins une œuvre majeure de l'animation coréenne et un film tout à fait acceptable pour les amateurs du genre.

Télécharger l'article

Lire La Suite...

Les mystérieuses cités d'or (série d'animation)

Deux enfants se retrouvent embarqués dans une expédition à la découverte du nouveau monde aux côtés du conquistador Mendoza et de ses deux compères Sancho et Pedro. Esteban qui serait le fils du soleil et Zia une jeune inca vont rencontrer dans leur quête un nouvel ami Tao, le dernier survivant du peuple de Mu. Mais la recherche des cités d'or ne sera pas de tout repos, les rencontres seront riches et les épreuves bien réelles...

Cette série à succès des années 80 doit-elle encore être présentée tant- elle a marqué son époque et donc les parents d'aujourd'hui ? Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, ce dessin animé a été très librement adapté du roman La route de l'or de Scott O'Donnell. Chaque épisode est suivi d'un court-métrage documentaire qui présente la culture, les coutumes ou les croyances incas. L'animation est classique mais de bonne facture, les musiques soignées et l'intrigue fouillée et originale. L'amitié indéfectible des 3 enfants et le personnage de Mendoza dont la personnalité est duale donnent de la complexité à l'histoire. Ce programme de 39 épisodes est riche et plein de suspens. Plusieurs générations d'enfants ont plébiscité cette série devenue aujourd'hui un classique du genre.

Télécharger l'article


les cités d'or générique
envoyé par romuald37. - Films courts et animations.
Lire La Suite...

Twilight - chapitre 2 : tentation (2009) de Chris Weitz

Suite à un accident le jour de l'anniversaire de Bella, la famille Cullen décide de déménager. La belle se désespère du départ d'Edward et ne réussira à apaiser ses souffrances qu'aux côtés de son ami Jacob. Peu à peu, les liens entre les deux jeunes gens se resserrent et évoluent, jusqu'au jour où Jacob ne donne à son tour plus de nouvelles...

Dans ce nouvel épisode, les teints sont toujours blafards, la forêt gigantesque et la lumière verdâtre... Cette fois, l'histoire se recentre sur les émois intérieurs de Bella dont la vie a été bouleversée par l'abandon d'Edward. Le subtil jeu de caméra amplifie le sentiment de mal-être de la jeune fille, donnant une réelle intensité à ses émotions. Puis se pose la question de la difficile reconstruction suite à une rupture sentimentale et la difficulté d'accepter de voir naître un nouvel amour... Mais bien sûr après les sentiments, l'action et les effets spéciaux sont au rendez-vous avec notamment des loups-garous particulièrement impressionnants... On peut regretter que le jeu des acteurs ne soit pas toujours à la hauteur, mais dans l'ensemble le film nous conte une nouvelle aventure digne d'intérêt. Et comme pour le premier opus, soit on adhère, soit on déteste ; mais ce nouveau triangle amoureux présage de nombreux rebondissements qui seront attendus, c'est certain, par de nombreux fans... Prochain rendez-vous juillet 2010 !!!

Télécharger l'article
Retrouvez Twilight - chapitre 1


Lire La Suite...

Le bûcheron des mots (2009) d'Izu Troin

Dans ce monde, les gens se nourrissent des mots des livres, mais les mots des poètes et des artistes sont interdits, car ils provoquent des émotions si fortes qu'ils marquent à jamais la peau de ceux qui y goûtent. Ici, les Marqués sont bannis et persécutés. Nadal est bûcheron et récolte les lettres qui poussent sur les arbres, mais un jour il rencontre une jeune fille marquée. Le jeune garçon, qui n'avait jamais remis en cause les persécutions, va voir sa vie changer à jamais...

Nadal raconte en voix-off sa vie, son monde. Cette histoire est l'occasion d'aborder avec subtilité des questions aussi graves que la persécution, la dénonciation, l'acceptation de l'ordre établi, mais aussi de la richesse et de la beauté des mots, de leur importance dans la construction des individus... Ce très beau film est servi par un scénario original, riche et profond qui fait écho à une très belle animation où les lettres et les mots dansent et imprègnent chaque image. Le dessin est tout simplement captivant. Créée pour Le bûcheron des mots, la musique aux influences d'Europe de l'est, est chargée d'émotions et sied à merveille au film. Servi par une bande-son travaillée, ce superbe court-métrage est une belle surprise.

Télécharger l'article

Blog du réalisateur


Le Bûcheron des mots - Court métrage d'Izù Troin | Trailer
envoyé par Folimage. - Court métrage, documentaire et bande annonce.
Lire La Suite...

Le petit monde de Bahador (2009) de Bezad Farahat, Ali Asgharzadeh et Abdollah Alimorad



Dans la lignée des Contes de la mère poule, ce DVD propose une nouvelle compilation de 3 films d'animation qui montrent une fois de plus la richesse de l'art iranien et son universalité.



  • Rentrons chez nous (2005) de Bezad Farahat : Quatre bébés hérissons s'éveillent au monde et à ses dangers. L'un d'entre eux, particulièrement avide de découvertes, explore la nature avec gourmandise. Mais la forêt est inquiétante pour de si jeunes hérissons et la peur les amène à s'éloigner de leur mère jusqu'à se perdre. Finalement le plus téméraire retrouve leur chemin grâce à son sens de l'observation et à son acuité sonore. L'utilisation du sfumato donne au dessin un rendu translucide particulièrement adaptée à l'aventure que vivent ces fragiles et bondissants petits personnages. Le trait est épuré et le tout est servi par une bande-son (sans-parole) subtile qui répond à merveille à une animation délicate aux tons blanchâtre, verdâtre et bleuté... Le résultat est vraiment réussi !
  • Compagnon (1990) d'Ali Asgharzadeh : Deux hommes nés de la glaise dans une terre aride apprennent à affronter les éléments naturels. De caractère opposé, ils appréhendent leur environnement de manière différente. L'un subit les éléments tandis que l'autre les met à son service. Le premier dort sur ses acquis, tandis que l'autre est en permanente quête d'évolution. Après une lutte futile du premier pour concurrencer son voisin, ils finiront par s'allier et par créer un habitat convivial qu'ils partageront. L'animation en pâte à modeler est maîtrisée. On peut regretter que la bande-son soit assez sommaire pour un film sans parole, mais ce choix renforce (peut-être volontairement) l'impression d'isolement des personnages. Certains enfants sont réellement sensibles à ce court-métrage. A la question : "Et pourquoi ?", la réponse : "parce qu'ils construisent..." Comme quoi, il ne faut pas négliger l'émerveillement des enfants devant la métamorphose !
  • Bahador (2001) d'Abdollah Alimorad : Bahador est une souris au service d'un tyran obèse qui affame la population pour assouvir son appétit insatiable. La population terrorisée par le chat du roi subit l'oppression sans se rebeller, d'autant que le souverain s'est entouré de fidèles soldats qui profitent des victuailles réquisitionnées. Tout est là pour que le règne dure, jusqu'au jour où Bahador décide par empathie de partager de la nourriture avec les affamés du royaume. Emprisonné pour rébellion, la révolte se met en marche... Accompagnée d'une très belle bande-son, l'animation des marionnettes est impeccable et imaginative.
Télécharger l'article
Télécharger la fiche pédagogique réalisée par l'association Plan-séquence
Télécharger le dossier de presse réalisé par Les films du Whippet

Lire La Suite...

Moko, enfant du monde (série d'animation)

Moko est un jeune garçon qui s'interroge sur le monde. Bien qu'il rencontre toujours un adulte pour lui donner une explication rationnelle sur les phénomènes qui lui sont inconnus, il choisit toujours de conserver ses anciennes croyances plus poétiques ou ésotériques. C'est pourquoi il y a notamment une démonstration scientifique après chaque épisode.

Cette série éducative sans prétention propose d'aborder des questions scientifiques par le biais du regard naïf et quelque peu hermétique d'un enfant. Le résultat est plutôt réussi. L'animation est assez sommaire, mais attrayante avec des couleurs saturées sur lesquelles se déplace le personnage principal en ombre chinoise. Une voix-off raconte l'histoire sans faire de digressions inutiles se focalisant ainsi sur les questions abordées : Qu'est ce qu'une éclipse ?, Qu'est ce qu'un orage ?, Qu'est ce que la saison des pluies ?, Qu'est ce qu'un arc-en ciel ?...

Télécharger l'article

video
Lire La Suite...
Message plus récent Message plus ancien Accueil
 

blogger templates | Make Money Online