Loading
Ciné-recherche, un moteur de recherche spécialisé dans le cinéma.

Summer wars (2009) de Mamoru Hosoda

Kenji, un jeune génie en mathématiques, accepte la mission d'accompagner Natuski, la plus jolie fille du lycée, pour quelques jours. En réalité, le clan Jinnouchi organise l'anniversaire de sa doyenne qui va sur ses 90 ans. Tout se passe bien, jusqu'à ce que Natuski présente Kenji à son arrière grand-mère comme son petit ami. La situation devient réellement catastrophique lorsque le lycéen se rend compte qu'Oz la plateforme communautaire la plus utilisée au monde a fait l'objet d'une attaque pirate et qu'en résolvant une équation qu'on lui a envoyée anonymement il est responsable de ce chaos. Kenji devient alors l'ennemi public n° 1...

Cet anime est une vraie réussite. L'animation est fluide, de belle qualité et originale, passant du monde d'Oz habité d'avatars aux formes les plus variées à la très belle propriété traditionnelle de l'arrière grand-mère de Natuski. En faisant coexister la vie réelle et un réseau social poussé à son paroxysme, Mamoru Hosoda donne vie à une histoire ingénieuse, chaleureuse et  résolument moderne. Dans ce monde virtuel fait de milliards d'échanges personnels et de transactions commerciales, la plupart des services qui organisent la vie réelle sont gérés par Oz. Plutôt que de tenir un discours alarmiste sur les nouvelles technologies et le danger de concentrer trop de services sur un même et unique réseau, le réalisateur joue la carte de l'humain et de sa capacité à rebondir face à  l'adversité. Ici la technologie n'a en rien déshumanisé les individus au contraire, la solution du problème se trouve dans les connaissances des anciens, leurs technologies plus rudimentaires, les compétences technologiques des jeunes, l'entraide familiale et entre inconnus... De nouvelles solidarités se mettent en place pour résoudre les problèmes engendrés par l'attaque menée par une intelligence artificielle. L'idée est tout simplement excellente, le film bourré d'humour et le message résolument positif : chacun - jeunes et vieux - a un rôle à jouer pour contribuer au bon fonctionnement de nos sociétés. Ce dessin animé, loufoque et réjouissant, réconcilie avec intelligence tradition et  modernité.
Pour un public à partir de 9/10 ans.

Télécharger l'article

Le DVD propose une version française.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Message plus récent Message plus ancien Accueil
 

blogger templates | Make Money Online